Prévention du mélanome, tests génétiques,
médecine prédictive, avancées scientifiques...

incidence-conjointe-melanome-parkinson
07/05/2017

Mélanome : le lien avec Parkinson dévoilé

Par: Genepredict
Catégorie: Genepredict   Génétique   

L’incidence conjointe Parkinson et mélanome est constatée depuis longtemps, mais le Professeur Nadem Soufir (directeur scientifique et fondateur de Genepredict) et son équipe viennent d’expliciter le rôle du gène PARK2, gène connu de prédisposition à la maladie de Parkinson, dans cette double fatalité.

En couplant séquençage, étude du nombre de copies, expression génique et transfection, ils ont montré que PARK2, fréquemment muté chez les patients Parkinson, l’était aussi dans leur cohorte de 512 patients atteints de mélanome.

Or PARK2 produit la protéine PARKIN qui joue un rôle de maintien de l’intégrité des mitochondries et de suppresseur de tumeur en limitant la prolifération cellulaire : s’il y a mutation et inactivation, le risque de mélanome est 5 à 6 fois supérieur.
Les chercheurs avancent l’hypothèse d’un nouveau mécanisme de progression tumorale, impliquant PARK2 et les mitochondries, dans le mélanome…

 

Publication:
HH. Hu et al., JNCI, 17 décembre 2015

Pour lire ou télécharger l’article complet (en anglais) publié par le JNCI (Journal of the National Cancer Institute) cliquez ici

 

incidence conjointe mélanome-parkinson schéma 1

L’image ci dessus met en évidence la duplications d’exons (en rouge, patient O1281) ainsi que la délétions d’exons (en vert, patients P352, P40) du gène PARK2 sur l’ADN constitutionnel de patients atteints de mélanome.

incidence conjointe mélanome-parkinson schéma 2

Inhibition de la formation de colonies de cellules de lignées de mélanome transfectées avec le vecteur contenant le gène PARK2